de fr it

CharlesGilliard

16.2.1879 à Fiez, 19.9.1944 à Lausanne, prot., d'Yverdon et Fiez. Fils de John, président du tribunal de district, et de Louise Cachet. Cousin d'Edmond (->), de Frédéric (->) et de Pierre (->). Célibataire. Etudes à Lausanne (doctorat ès lettres en 1907), semestres à Göttingen, Munich et Paris. Maître au collège de Montreux (1901-1909), au gymnase classique à Lausanne (1909-1928). Privat-docent à la faculté des lettres de Lausanne (1911), chargé de cours (1917), professeur extraordinaire (1928), puis ordinaire (1935-1942) d'histoire ancienne, médiévale, moderne et suisse. Doyen (1930-1932), recteur (1940-1942). Président de la Société d'histoire de la Suisse romande (1937-1944), de la Société générale suisse d'histoire (1940-1944) et de la commission fédérale de maturité. Sa thèse portait sur Solon mais, dès 1915, G. se consacre à l'histoire vaudoise qu'il place dans un cadre européen et dont il aborde des thèmes économiques et sociaux (Moudon sous le régime savoyard en 1929, La Conquête du Pays de Vaud par les Bernois en 1935, all. 1941). Il lance en 1940 avec le juriste Jean Fleury la collection Bibliothèque historique vaudoise. Son Histoire de la Suisse aux Presses universitaires de France (1944) connut dix rééditions jusqu'en 1991 et fut traduite en japonais.

Sources et bibliographie

  • Professeurs Lausanne, 496-497
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 16.2.1879 ✝︎ 19.9.1944