de fr it

EugèneMottaz

22.10.1862 à Syens, 16.5.1951 à Lausanne, prot., de Syens. Fils de Jacques François, pasteur, et de Louise Piot. Marie Jeanne Thibault, fille de Paul Constant, serrurier, français. Brevet d'instituteur à Lausanne (1882). M. enseigna à Villars-Mendraz, Yverdon et Lausanne. Très tôt intéressé à l'histoire, il cofonda la Revue historique vaudoise, dont il fut également rédacteur (1897-1948). Cofondateur de la Société vaudoise d'histoire et d'archéologie (1902), membre d'honneur (1921) puis président d'honneur (1924). Docteur honoris causa de l'université de Lausanne (1943). Auteur fécond et précis, M. rédigea notamment de nombreux articles dans la Revue historique vaudoise et le Dictionnaire historique, géographique et statistique du canton de Vaud.

Sources et bibliographie

  • G. Coutaz, «Deux personnalités de la recherche hist. disparaissaient il y a cinquante ans: Eugène Mottaz et Maxime Reymond», in RHV, 2001, 189-204
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.10.1862 ✝︎ 16.5.1951