de fr it

JohannesStrickler

7.1.1835 à Hirzel, 8.10.1910 à Berne, prot., de Hirzel. Fils de Jakob, tisserand en soie, et d'Anna Schärer. 1868 Friedrike Musgay, d'Urach (Wurtemberg). Issu d'un milieu modeste, S. reçut le soutien du pasteur de sa paroisse et de la loge maçonnique de Zurich. Scolarité à l'institut Bächtelen à Wabern (comm. Köniz, 1849-1853), études (1853-1856) et charge de cours (1861-1865) à l'école normale de Küsnacht (ZH). Chercheur indépendant, S. publia entre 1865 et 1871 plusieurs ouvrages historiques, dont une histoire de la Suisse en deux volumes (1867-1868). Archiviste cantonal de Zurich (1870-1881), éditeur de documents sur la Réforme (Aktensammlung zur schweizerischen Reformationsgeschichte in den Jahren 1521-1532, 1878-1881) et en charge de la publication (1883-1903) des archives de l'Helvétique aux Archives fédérales à Berne (10 vol., 1886-1906). Docteur honoris causa des universités de Zurich (1874) et Berne (1903).

Sources et bibliographie

  • A. Rufer, éd., Die Jugendzeit Johannes Stricklers, 1920
  • K. Marti, W. Oechsli, Zur Erinnerung an Herrn Dr. Johannes Strickler, 1910
  • Ch. Sieber, Die gedruckten Bestände im Staatsarchiv des Kantons Zürich, 2007, 7-8
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.1.1835 ✝︎ 8.10.1910

Suggestion de citation

Illi, Martin: "Strickler, Johannes", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 02.07.2012, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031600/2012-07-02/, consulté le 15.04.2021.