de fr it

Placidus AndreasPlattner

1.5.1904 à Coire, 8.5.1975 à Bâle, cath., d'Untervaz. Fils de Hermann Placidus, médecin-chef au Kreuzspital de Coire, et de Marie Clausen. Petit-fils de Placidus (->) et de Felix Clausen, frère de Joseph (->), de Felix (->) et de Paul, médecin et psychiatre. 1932 Elly Bernhard, juriste, fille de Carl, libraire. Etudes de chimie aux universités de Fribourg, Genève et Berne (1924-1929), doctorat à Berne (1929). Chercheur chez Givaudan à Vernier. Avec Alexander Pfau, P. travailla sur les sesquiterpènes et sur les azulènes; il découvrit en 1935 la structure de l'azulène (un composé carbonique cyclique isomère de la naphtaline). Plus tard, il réussit à obtenir les premiers azulènes de synthèse. Il travailla de 1937 à 1952 à l'EPF de Zurich (hormis un bref passage chez Ciba à Bâle), comme collaborateur de Leopold Ruzicka, puis comme privat-docent (1941), professeur titulaire (1942) et extraordinaire (1945) de chimie organique. Ses recherches eurent une influence capitale sur le concept moderne d'aromaticité. Il établit la règle de Plattner sur les spectres d'absorption des azulènes. Il s'intéressa aussi aux terpènes, aux agents de flétrissement, aux hormones et aux antibiotiques. En 1952, il devint membre de la direction de Hoffmann-La Roche à Bâle et responsable du département de la recherche, qu'il modernisa et développa. Docteur honoris causa de l'université de Berne (1965) et de l'EPF de Zurich (1966).

Sources et bibliographie

  • Helvetica Chimica Acta, 60, 1977, 2109-2121
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1.5.1904 ✝︎ 8.5.1975