de fr it

FranzReuleaux

30.9.1829 à Eschweiler bei Aachen (Rhénanie-du-Nord-Westphalie), 20.8.1905 à Berlin, cath., Allemand. Fils de Johann, fabricant de machines, et d'Heloise Graeser. Charlotte Overbeck, fille de Johannes. Etudes de construction mécanique à l'école polytechnique de Karlsruhe (1850-1852), études de mathématiques, mécanique et philosophie à Bonn et à Berlin (1852-1854). Après avoir travaillé aux ateliers de construction mécanique Bährens à Cologne (1854-1856), R. fut professeur de mécanique à l'EPF de Zurich (1856-1864), puis professeur (1864-1896) et directeur (1867-1879) de l'école industrielle de Berlin (plus tard haute école technique de Charlottenburg). R. ramena la construction mécanique basée sur l'empirisme à des principes mathématiques. A Zurich, il exposa sa théorie des mécanismes du mouvement (Theoretische Kinematik, 1875). Son manuel Le constructeur (1873, all. 1861, plusieurs fois réédité) fut un ouvrage de référence.

Sources et bibliographie

  • Revue polytechnique suisse, 10, 1905, 130
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Müller-Grieshaber, Peter: "Reuleaux, Franz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 30.04.2009, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031634/2009-04-30/, consulté le 20.10.2020.