de fr it

Karl WilhelmRitter

Portrait réalisé par l'atelier photographique zurichois Emil Gassler, vers 1885 (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).
Portrait réalisé par l'atelier photographique zurichois Emil Gassler, vers 1885 (ETH-Bibliothek Zürich, Bildarchiv).

14.4.1847 à Liestal, 18.10.1906 à Rämismühle (comm. Zell ZH), méthodiste, d'Altstätten et, en 1890, de Zurich. Fils de Johann Friedrich, instituteur, et de Barbara Salathé. 1875 Magdalena Jacoby, Américaine. Ecole des arts et métiers de Bâle, études d'ingénieur en génie civil à l'EPF de Zurich (1865-1868), diplôme. Ingénieur des chemins de fer en Hongrie (1868), assistant de Carl Culmann (1869), privat-docent d'ingénierie (dès 1870), puis professeur de statique graphique et de construction de ponts et de voies ferrées à l'EPF de Zurich (1882-1905, recteur de 1887 à 1891). Professeur et membre du comité de la section des ingénieurs de l'école polytechnique de Riga (1873-1882). R. continua l'œuvre théorique de Culmann; il fit de la statique graphique une discipline de l'ingénierie et la développa vers la théorie des poutres élastiques. Il contribua dans une large mesure au calcul des ouvrages en béton armé et réalisa un grand nombre d'expertises, en particulier lors de l'effondrement du pont ferroviaire de Münchenstein en 1891. Membre de la commission municipale des travaux publics de Zurich, du comité de la Société suisse des ingénieurs et des architectes et de la Société zurichoise des sciences naturelles (président de 1896 à 1898). Docteur honoris causa de l'université de Zurich (1896).

Sources et bibliographie

  • A. Moser, «Wilhelm Ritters Bedeutung für die neuere Baustatik», in Revue polytechnique suisse, 69, 1917, 163-166
  • R. Mumenthaler, «Die Beziehungen zwischen den Polytechnika Zürich und Riga vor dem Ersten Weltkrieg», in Bild und Begegnung, 1996, 447-464
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.4.1847 ✝︎ 18.10.1906