de fr it

EduardStiefel

21.4.1909 à Zurich, 25.11.1978 à Scuol, cath., de Zurich. Fils d'Eduard (->). 1939 Jeanne Beltrami, fille de Jean, propriétaire d'un magasin, de Borgomanero (Piémont). Etudes de mathématiques à l'EPF de Zurich (1927-1931), diplôme avec mention (1931), assistanat au séminaire de mathématiques (1932-1936), doctorat (1935). Privat-docent (1942), professeur ordinaire de mathématiques supérieures à l'EPF de Zurich (1943-1978). Directeur de l'institut de mathématiques appliquées (1948). S. mesura très tôt l'importance du calcul numérique, mit en service la machine à calculer Z4 de Konrad Zuse à l'EPF de Zurich (1950) et mit au point, jusqu'en 1956, en collaboration avec Ambros Speiser et Heinz Rutishauser, le calculateur électronique Ermeth, qu'il utilisa jusqu'en 1963. S. s'occupa aussi bien de topologie, de théorie des groupes et de la représentation, de numérique appliquée à l'algèbre linéaire et à l'approximation, que de mécanique céleste. Auteur de manuels d'enseignement. Conseiller communal AdI de Zurich (législatif, 1958-1966). Colonel.

Sources et bibliographie

  • Vierteljahrsschrift der Naturforschenden Gesellschaft in Zürich, 123, 1978, 347-349
  • J. Waldvogel et al., «Eduard Stiefel», in Zeitschrift für angewandte Mathematik und Physik, 30, 1979, 135-142 (avec liste des œuvres)
  • H. Neukomm, «Ermeth: the first Swiss Computer», in IEEE Annals of the History of Computing, 27, 2005, cah. 4, 5-22
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.4.1909 ✝︎ 25.11.1978

Suggestion de citation

Boesch Trüeb, Evelyn: "Stiefel, Eduard", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 29.11.2010, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031672/2010-11-29/, consulté le 02.12.2020.