de fr it

AmbrosSpeiser

13.11.1922 à Bâle, 10.5.2003 à Aarau, de Bâle. Fils d'Ernst (->). 1950 Margrit Schenk, pianiste, fille de Robert. Diplôme d'ingénieur électricien à l'EPF de Zurich (1948), formation complémentaire dans des centres de calcul américains avec Heinz Rutishauser (1949), doctorat (1950). Privat-docent (1952) et professeur titulaire à l'EPF (1962), S. dirigea, auprès d'Eduard Stiefel à l'institut de mathématiques appliquées, la construction du calculateur électronique Ermeth (1950-1955). Dès 1956, il mit sur pied le laboratoire de recherches d'IBM à Adliswil. Directeur du département de la recherche de BBC (1966-1987). Membre du conseil de l'EPF (1970-1992) et président de l'ASST (1987-1993), nouvellement créée. S. joua un rôle essentiel dans le développement de l'université et la collaboration entre industrie et haute école. Plusieurs distinctions internationales, docteur honoris causa de l'EPF (1986).

Sources et bibliographie

  • Arch. ABB Suisse, Baden
  • NZZ, 15.5.2003
  • Badener Neujahrsblätter, 79, 2004, 181-183
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Boesch Trüeb, Evelyn: "Speiser, Ambros", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 01.12.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031679/2011-12-01/, consulté le 20.06.2021.