de fr it

Louis deVallière

27.8.1868 à Bex, 1.3.1952 à Lignières (comm. Saint-Saphorin, Lavaux), prot., de Moudon. Fils d'Emile (->). Frère de Paul (->). 1) 1896 France Eve Hauskley, Anglaise, 2) 1927 Simone de Houx, Française. Scolarité et école d'ingénieurs à Lausanne, diplôme d'ingénieur en génie civil (1892). Après un stage dans l'entreprise Krupp à Essen, V. travailla à Londres, avant de reprendre le bureau de son père à Lausanne. Il construisit quatre lignes ferroviaires à voie étroite (1906-1913) et celle de la Compagnie du chemin de fer Aigle-Sépey-Les Diablerets (ASD, 1914). En 1905, il réalisa le pont Chauderon à Lausanne, selon le système Melan, dont il possédait la licence depuis 1900 environ. En 1913, il construisit, sur la ligne de l'ASD, le pont routier et ferroviaire des Planches, le plus long d'Europe réalisé à l'époque selon le système Melan (63,6 m de portée libre). Nommé directeur général de la Société industrielle de construction, V. s'établit à Paris en 1920. Il revint à Lignières en 1947. Conseiller communal libéral de Lausanne (législatif, 1901-1910), puis conseiller municipal de Pully. Lieutenant-colonel.

Sources et bibliographie

  • A. Hahling, «Dans la vallée des Ormonts, un intéressant monument d'hist. technique», in RHV, 1990, 85-100
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF