de fr it

WalterWyssling

12.1.1862 à Zurich, 22.2.1945 à Wädenswil, de Stäfa et, en 1905, de Zurich. Fils de Johann Kaspar, maître secondaire, dès 1861 économe du pénitencier de Zurich, et de Sophie Rebmann. 1888 Luise Witt, fille de Georg Heinrich, aubergiste. Gymnase réal à Zurich, apprentissage de serrurier, examen préparatoire à l'EPF de Zurich, formation de maître de mathématiques et de physique à l'EPF (1880-1884), assistant d'Albin Herzog en mécanique technique (1884). Ingénieur à la Société des téléphones de Zurich (1884-1888), ingénieur en chef de la division électrique de la Fabrique suisse de locomotives et de machines à Winterthour (1888-1891). Chef des travaux et directeur des Forces motrices de la ville de Zurich (1891-1893), concepteur (dès 1892) et constructeur de la centrale électrique de la Sihl à Wädenswil (directeur jusqu'en 1908), cofondateur et directeur technique des Forces motrices du canton de Zurich (1908-1913), directeur des travaux de la centrale électrique d'Eglisau (1913-1920). Privat-docent (1891-1895), professeur ordinaire d'électrotechnique appliquée à l'EPF de Zurich (1895-1927, recteur de 1919 à 1923). Très souvent consulté comme expert, auteur de nombreuses publications, W. s'efforça de regrouper tous les milieux de l'économie électrique. Il fournit une contribution décisive à la mise en place de l'approvisionnement du pays en électricité, ainsi qu'à la législation dans le domaine et collabora régulièrement aux travaux de la commission fédérale pour les questions électrotechniques. Président de l'Association suisse des électriciens (ASE, 1892-1893 et 1896-1909), secrétaire général de la commission suisse d'étude des chemins de fer électriques (1903-1912), membre du Comité électrotechnique suisse (dès 1911), secrétaire général de l'ASE et de l'Association des entreprises électriques suisses (1913-1920). Administrateur des Forces motrices du canton de Zurich (vice-président de 1926 à 1939), de la centrale électrique de Ryburg-Schwörstadt, des Forces motrices du Nord-Est et d'Aluminium Industrie AG à Neuhausen. Docteur honoris causa des universités de Zurich (1901) et Lausanne (1937). Colonel.

Sources et bibliographie

  • Fonds, ETH-BIB
  • R. Epprecht, Prof. Dr. h.c. Walter Wyssling Zürich 1862-1945, 1944 (avec liste des œuvres)
  • H.R. Schmid, «Prof. Walter Wyssling, 1862-1945», in Schweizer Pioniere der Wirtschaft und Technik, 8, 1958, 9-32
  • D. Gugerli, Redeströme, 1996
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF