de fr it

Ernst RudolfZaugg

3.1.1880 à Langenthal, 28.6.1976 à Berne, prot., de Lützelflüh. Fils de Friedrich et de Rosina Zulliger. Lucie Jeanne Favre, fille d'Emil. Apprentissage de serrurier à Berthoud (1895-1898). Stage de monteur électricien, notamment dans la fabrique de machines d'Esslingen am Neckar (Wurtemberg) et chez Siemens & Halske à Bruxelles. Etudes d'électrotechnique au technicum de Berthoud (diplôme en 1900), ingénieur diplômé de l'académie de Wismar (1910). Surveillant des installations électriques de la Compagnie du Central-Suisse (dès 1900) et des CFF à Berne (dès 1902), ingénieur à l'Inspection générale des télégraphes (1912) et chef de section à la Direction générale des CFF (1928-1945). En 1915, Z. inventa le premier compteur d'essieux exploitable par les chemins de fer, qui permit la construction de postes télécommandés de cadencement des trains, et le développa en vue d'une exploitation automatique.

Sources et bibliographie

  • Der Bund, 3.1.1975
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Müller-Grieshaber, Peter: "Zaugg, Ernst Rudolf", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 03.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031719/2014-02-03/, consulté le 25.10.2020.