de fr it

FerdinandZerlauth

30.4.1916 à Bludenz, 17.3.2002 à Graz, cath., Autrichien. Fils de Ferdinand, adjoint au service des chemins de fer impériaux et royaux autrichiens, et de Lucie Birchler. Ernestina Griesbacher née Klaffensack, fille de Josef, directeur d'une filiale d'entreprise. Etudes d'ingénieur mécanicien à l'école polytechnique de Vienne (1935-1940). Z. fit des recherches sur les compresseurs de moteur et les réacteurs chez le constructeur d'avions Ernst Heinkel à Warnemünde (Mecklembourg), qui travaillait pour l'industrie allemande de l'armement (1943-1945). Employé chez Sulzer Frères SA à Winterthour (1947-1981), il s'occupa du développement et de la fabrication sous licence de moteurs. En outre, il mit notamment au point un turbocompresseur pour les moteurs diesel. Entre 1957 et 1981, Z. conçut des turbines à gaz industrielles dans lesquelles tous les composants étaient réunis en un seul bloc pour économiser l'espace et réduire le poids. Docteur honoris causa de l'EPF de Zurich (1982).

Sources et bibliographie

  • F. Betschon et al., éd., Ingenieure bauen die Schweiz, 2012, 105-107, 110, 112, 116-119, 121
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Müller-Grieshaber, Peter: "Zerlauth, Ferdinand", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 09.07.2013, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031729/2013-07-09/, consulté le 28.10.2020.