de fr it

vonPfullendorf

Famille de haute noblesse qui se nommait également von Stoffeln et von Ramsberg, issue des Udalriche et attestée dès le milieu du XIe s. L'ascension du lignage commença au XIIe s. avec son dernier descendant mâle, le comte Rodolphe (✝︎1181). Aux anciens domaines dans le Hegau et le Linzgau, au nord du lac de Constance, s'ajoutèrent la seigneurie de Bregenz et Lindau, héritage des comtes de Bregenz, et l'avouerie du chapitre cathédral de Coire. Vers 1163, Rodolphe acheta le château de Rheineck et le domaine de Rheingemünd (Altenrhein) et reçut en fief le domaine voisin de Thal (SG). Il devint encore avoué du couvent de Saint-Gall en 1166. Faisant partie de la suite de l'empereur Frédéric Barberousse, c'est à lui et non à sa fille Ita, qu'il légua, après la mort de son fils (✝︎1167), ses possessions, d'importance stratégique. En 1180, il se mit en route pour Jérusalem.

Sources et bibliographie

  • H. Büttner, «Staufer und Welfen im politischen Kräftespiel zwischen Bodensee und Iller während des 12. Jahrhunderts», in Zeitschrift für Württembergische Landesgeschichte, 20, 1961, 17-73
  • J.L. Muraro, Untersuchungen zur Geschichte der Freiherren von Vaz, 1972
  • LexMA, 6, 2050-2051
  • R. Jehl, éd., Welf VI, 1995, 46-49, 51, 55, 78
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF