de fr it

vonTiefenstein

Famille noble apparentée aux barons de Teufen, dont les terres étaient éparpillées entre la Forêt-Noire, le lac de Constance et Hitzkirch. Elle prenait parfois le nom du château de T. dans le Bade (comm. Görwihl) et parfois celui de Teufen (ZH). Après 1218, les frères Hugo I et Diethelm, sous pression habsbourgeoise, firent don de leurs biens dans la Forêt-Noire au couvent de Saint-Blaise et à la nouvelle cella (comm. Ibach, Bade), qu'ils avaient fondée et remise à l'abbaye de Saint-Georges à Stein am Rhein. Vers 1227, des chroniques les mentionnent comme moines à Saint-Blaise et Saint-Georges. Hugo II (cité de 1239 à 1243), qui pourrait être leur petit-neveu, fut tué lors d'une guerre privée contre le comte Rodolphe IV de Habsbourg. Son frère Kuno (1240-1277) prit plus souvent le nom de Teufen. Après la démolition du château de T. sur l'ordre de Rodolphe IV de Habsbourg, les fils de Hugo II, Ulrich I (1239-1317) et Hugo III (1239-1298), se firent appeler soit T., soit Hohenteufen. La famille s'éteignit en ligne masculine en 1321.

Sources et bibliographie

  • E. Eugster, Adlige Territorialpolitik in der Ostschweiz, 1991, 291-318