de fr it

MarieHuber

21.2.1881 à Vitebsk (auj. Biélorussie), 12.1.1963 à Saint-Gall, isr., de Töss (auj. comm. Winterthour) et Uesslingen. Fille de Herrmann Blumberg, négociant, et de Paulina Hirschmann. 1908 Johannes H. (->). Elevée dans une famille juive libérale de Russie, H. étudia la médecine à Berlin, Berne et Zurich (doctorat en 1906). Elle travailla brièvement dans un hôpital de Moscou, puis à celui de Rorschach. Elle adhéra au PS en 1908, participa à la mise sur pied de la Société des ouvrières de Rorschach et devint chef de file des femmes socialistes de Suisse orientale. Membre du comité du PSS (1917-1962) et de sa commission centrale d'agitation féminine (1926-1960). H. lutta pour l'égalité des droits politiques et favorisa rapidement la collaboration avec les associations bourgeoises luttant pour les droits civiques. Membre de la commission pour la protection de la jeunesse de la ville de Saint-Gall. H. fut aussi journaliste.

Sources et bibliographie

  • Die Frau in Leben und Arbeit, 2, 1963
  • NZZ, 14.1.1963
  • Volksrecht, 14.1.1963
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.2.1881 ✝︎ 12.1.1963

Suggestion de citation

Ludi, Regula: "Huber, Marie", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 20.07.2011, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031791/2011-07-20/, consulté le 22.10.2020.