de fr it

WernerLüthi

22.4.1892 à Bienne, 19.2.1955 à Berne, de Rüderswil. Fils de Johannes et de Lina née L. Marguerite Hotz. Gymnase à Bienne, études de droit à Berne, brevet d'avocat et doctorat. Employé au Ministère public de la Confédération (1917), secrétaire (1918), adjoint du procureur général (1919), représentant de celui-ci dans les affaires pénales (1920), privat-docent à l'université de Berne (1931), chef du service juridique du Ministère public de la Confédération (1945), procureur général (1949-1955). Après 1945, L. mena les procès contre les traîtres à la patrie. Il contribua à la révision du Code pénal en 1950, prônant des mesures plus sévères contre les atteintes à la sûreté de l'Etat. Il collabora à la commission d'experts pour la révision des dispositions concernant l'exécution des peines et fut vice-président d'Interpol (1951). Docteur honoris causa de l'université de Berne (1949). Major.

Sources et bibliographie

  • NZZ, 1955, nos 454, 512
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.4.1892 ✝︎ 19.2.1955