de fr it

RenéDubois

29.12.1908 au Locle, 23.3.1957 à Berne, prot., du Locle. Fils d'Ami-Louis, horloger, et de Lina Jeanrichard-dit-Bressel. Lilly Johanna Hottinger, fille d'Otto. Etudes de droit à Berne, brevet d'avocat (1934). Commissaire de guerre de la Société des Nations pour la préparation du plébiscite de la Sarre (1934-1935). Juriste au Ministère public de la Confédération (1936), adjoint (1945), chef du service juridique et suppléant du procureur général (1949), procureur général de la Confédération (1955, premier socialiste à ce poste). D. se suicida en 1957, lorsque furent révélés ses rapports avec l'attaché commercial et agent secret français, Marcel Mercier, dans l'affaire d'espionnage de Max Ulrich, inspecteur de la police fédérale. A la suite de ce scandale, le Conseil fédéral décida, en 1958, une dissociation partielle du Ministère public de la Confédération et de la police fédérale.

Sources et bibliographie

  • Der Bund, 26.3.1957
  • G. Kreis et al., Staatsschutz in der Schweiz, 1993, 192-206
  • H. Looser et al., Die Schweiz und ihre Skandale, 1995, 47-57
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 29.12.1908 ✝︎ 23.3.1957