de fr it

MariusBaschung

14.7.1928 à Soleure,23.8.2013 à Erlinsbach (SO), catholique, de Mümliswil-Ramiswil. Fils d'Albert Baschung, employé, et d'Agnès née Häfeli. Rosmarie Kamber, fille d'August Kamber, instituteur, de Gunzgen. Après avoir accompli des études de droit à Genève, Rome et Berne, Marius Baschung fut notaire et greffier à Soleure. En 1960, à Schaffhouse, il fut nommé secrétaire de la Direction cantonale des travaux publics, puis juge à la Cour suprême. Il présida le cercle XI (nord-est de la Suisse) de la Commission fédérale d'estimation, collabora à l'Association suisse pour l'aménagement national et fut vice-délégué (1972), puis délégué (1975) du Conseil fédéral pour l'aménagement du territoire. A ce titre, Baschung contribua de façon déterminante à l'élaboration de la loi sur l'aménagement du territoire, dont la deuxième version fut adoptée par le peuple en 1979. Il fut le premier directeur de l'Office fédéral de l'aménagement du territoire, créé à cette occasion (1980-1990).

Sources et bibliographie

  • Archives fédérales suisses, Berne.
  • Neue Zürcher Nachrichten, 14.7.1990.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 14.7.1928 ✝︎ 23.8.2013

Suggestion de citation

Steffen Gerber, Therese: "Baschung, Marius", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 18.09.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031913/2020-09-18/, consulté le 26.02.2021.