de fr it

Johann JakobMadran

première moitié du XVIe s., après 1600, d'Uri (Altdorf). Propriétaire foncier à Altdorf, M. exploita diverses mines à partir de 1576. Bailli du village à Altdorf en 1567, administrateur paroissial de 1578 à 1580, délégué à la Diète fédérale en 1587. Le Maderanertal tire son nom de M., qui développa une industrie minière florissante dans le canton d'Uri. Capitaine au service de la Ligue en France en 1589-1590.

Sources et bibliographie

  • Coll. Friedrich Gisler, StAUR
  • A. Christen, «Hauptmann Hans-Jakob Madran, Begründer des Urner Erzbergbaues im 16. Jh.», in HNU, N.S. 47/48, 1992/1993, 37-60