de fr it

SamuelBaup

15.5.1791 à Vevey, 2.2.1862 à Aubonne, prot., de Vevey (1769), d'une famille du Dauphiné. Fils de Pierre André Louis, pharmacien, et d'Henriette Paschoud. Marie Sophie Schaufelberger, de Neuchâtel. Apprenti (1806-1809) chez Karl Friedrich Morell à Berne, commis à Strasbourg et Francfort, B. est maître en pharmacie en 1812. A Paris en 1813, il suit notamment les cours de Louis Joseph Gay-Lussac. Pharmacien à Vevey de 1814 à 1823, il se livra ensuite à la recherche en chimie (synthèse des iodures iodurés, détermination du poids atomique de quelques éléments, étude des acides citriques pyrogénés...). A la tête des salines de Bex (1836-1845), il eut l'idée d'en utiliser les eaux mères pour les bains de Lavey. Ecarté par les radicaux, il retourna à ses recherches personnelles et vécut à Vevey, Lausanne (1851-1856) et Nyon (1856-1861). Nommé en 1861 intendant des Poudres du 1er arrondissement fédéral (La Vaux, près d'Aubonne).

Sources et bibliographie

  • F. Ledermann, éd., Biogr. des pharmaciens suisses, 1993, 37
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF