de fr it

FritzBurckhardt

27.12.1830 à Sissach, 3.2.1913 à Bâle, prot., de Bâle. Fils de Johannes, préfet, et de Lucie Jacot. 1855 Elisabeth Brenner, fille de Friedrich Brenner. Etudes de mathématiques et de physique à Bâle, Genève, Karlsruhe et Berlin. A Bâle, B. fut maître de gymnase (1852), directeur de l'école des métiers (1869), du gymnase réal (1870), du gymnase classique (1875-1902), privat-docent et professeur extraordinaire à l'université (1868), qui lui décerna deux doctorats honoris causa (1860, 1874). Cofondateur du prix Johann-Peter-Hebel (1860), membre fondateur de l'Association suisse des professeurs de l'enseignement secondaire (1863), président de la Société des sciences naturelles de Bâle (1866-1868, 1874-1876, 1886-1888). Député conservateur au Grand Conseil de Bâle-Ville pendant trente-quatre ans, membre du conseil d'éducation (1902-1908). B. s'engagea dans le domaine social et en faveur de la gymnastique. Auteur d'études sur l'optique physiologique, la botanique, l'histoire des sciences et l'enseignement en général.

Sources et bibliographie

  • M. Knapp, «Prof. Dr. Fritz Burckhardt», in Verhandlungen der Naturforschenden Gesellschaft in Basel, 25, 1914, 244-281
  • F. Schneider, «Prof. Dr. Fritz Burckhardt», in Actes SHSN, 1914, 1-13
  • G. Imhof, «Prof. Dr. Fritz Burckhardt», in Basler Jahrbuch, 1914, 1-42
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Diehl, Peter: "Burckhardt, Fritz", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 08.07.2003, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/031963/2003-07-08/, consulté le 30.11.2020.