de fr it

JohannesPernet

18.12.1845 à Berne, 15.2.1902 à Zurich, prot., d'Ormont-Dessus. Fils de Jean Samuel, instituteur, et de Catharina Lucia Seewer. 1877 Pauline Häusler, fille d'Ernst Gottlieb, de Breslau. Etudes de mathématiques, physique, astronomie et météorologie à l'université de Berne (1864-1868). Assistant de Heinrich Wild dès 1866, P. l'accompagna à Saint-Pétersbourg à l'Observatoire central de physique (1869-1872), qui acquit ensuite une renommée mondiale. Etudes complémentaires auprès du physicien théorique Franz Ernst Neumann à l'université de Königsberg (1868 et 1872-1873). Assistant (1874) à l'université de Breslau, où il obtint son doctorat (1875), puis rapidement son habilitation; privat-docent (1876-1877). Collaborateur du Bureau international des poids et mesures à Paris (1877-1885), membre de la commission d'étalonnage (1885-1887), puis collaborateur du nouvel Institut impérial physicotechnique à Berlin jusqu'en 1890. Nouvelle habilitation à l'université de Berlin (1886). Professeur de physique expérimentale à l'EPF de Zurich (1890-1902), P. compta Albert Einstein parmi ses étudiants. Ses recherches permirent l'amélioration des mesures de température et de pression atmosphérique. Il créa la section de mécanique de précision du technicum de Winterthour. Membre d'honneur de la Société allemande de mécanique et d'optique (1899).

Sources et bibliographie

  • Feuille centrale de la Société suisse de Zofingue, 42, 1902, 410-415 (avec liste des œuvres)
  • Actes SHSN, 85, 1902, LVII-LXIV (avec liste des œuvres)
  • R. Mumenthaler, Im Paradies der Gelehrten, 1996
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 18.12.1845 ✝︎ 15.2.1902