de fr it

Karl JakobDurheim

6.4.1780 à Berne, 13.3.1866 à Berne, prot., de Berne. Fils de Johann Samuel, maître boulanger, et de Salome Kurz. 1) 1802 Maria Anna Sprüngli, 2) 1815 Elisabetha Catharina Hartmann. Etudes inachevées de théologie. Commerçant, officier dans un régiment suisse de l'armée napoléonienne. Entré en 1817 dans l'administration de la ville et du canton de Berne, D. sera surintendant des péages et directeur de l'ohmgeld. Député au Grand Conseil (1831-1837). Il prit sa retraite en 1844 pour se consacrer à des travaux sur la topographie et l'histoire de la ville et du canton de Berne, ainsi qu'à un dictionnaire de botanique donnant les noms des plantes en latin, dans les langues officielles de la Suisse et en dialecte. A l'occasion de la réforme monétaire de 1850, il fit paraître des tables de conversion monétaire, qui connurent douze éditions.

Sources et bibliographie

  • Fonds, AEB et BBB
  • A. Durheim-König, «Karl Jakob Durheim, 1780-1866», in Sammlung bernischer Biographien, 3, 1898, 609-615 (avec liste des œuvres)
  • K.F. Wälchli, «Karl Jakob Durheim (1780-1866) - ein Berner Lexikograph», in Bern und sein Beitrag zum Buch- und Bibliothekswesen, éd. R. Diederichs et al., 1993, 109-117 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF