de fr it

Johann HeinrichGraf

16.8.1852 à Töss (auj. comm. Winterthour), 17.6.1918 à Berne, de Wildberg et Berne (1908). Fils de Rudolf, policier cantonal, et de Margaretha Kläui, de Töss. 1) 1874 Anna Luisa Däniker, de Zurich, 2) 1898 Maria Magdalena Balli, d'Aarmühle (auj. comm. Interlaken). Ecole normale (privée) du Muristalden à Berne (1868), Ecole polytechnique fédérale de Zurich (1871). Doctorat ès sciences (Berne, 1877). Professeur de mathématiques et physique à l'école privée Lerber (futur gymnase libre) à Berne (1874). G. fut le successeur de son directeur de thèse Ludwig Schläfli: privat-docent (1878), professeur extraordinaire (1890), puis ordinaire (1892-1918) de mathématiques à l'université de Berne, recteur (1905-1906). Rédacteur des Mitteilungen der Naturforschenden Gesellschaft in Bern (1883-1910). G. présida la commission de la Bibliothèque nationale suisse (1895-1918), dont il fut l'un des principaux initiateurs, et fut secrétaire de la commission centrale de géographie nationale. Membre du Conseil de ville (législatif) de Berne (1889-1895), conseiller communal conservateur (exécutif, 1896-1911) et président du conseil général de paroisse de la ville de Berne. Président de la section bernoise du Club alpin suisse (1905-1915). G. rédigea une centaine de publications sur l'histoire des mathématiques, des sciences et de la cartographie.

Sources et bibliographie

  • Geschichte der Mathematik und der Naturwissenschaften in bernischen Landen, 3 cah., 1888-1890
  • Actes SHSN, 1918, 105-115 (avec liste des œuvres)
  • H.J. Andres et al., Zur Erinnerung an Herrn Professor Dr. J. H. Graf, 1918
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF