de fr it

AlexanderSchläfli

30.10.1832 à Berthoud, 5.10.1863 à Bagdad, prot., de Berthoud. Fils de Johann Samuel, boulanger, et de Louise Tschanz, fille de Johann Georg, fabricant d'indiennes. Cousin éloigné de Ludwig (->). Célibataire. Eduqué à l'orphelinat. L'entomologiste Rudolf Meyer-Dür éveilla sa passion pour les sciences naturelles. S. étudia probablement à l'école industrielle de Zurich dès 1849, puis fit sa médecine à Zurich et Paris, son doctorat à Iéna (1855). Il se lia d'amité avec Albert Mousson, professeur de physique. A Constantinople dès 1855, il fut médecin militaire des troupes tunisiennes (empire ottoman). Maîtrisant neuf langues, il entreprit de grands voyages d'étude en Epire, vers la mer Noire, en Mésopotamie et dans le Pacifique, jusqu'en Inde et à l'île Maurice. Il mourut de dysenterie lors d'une expédition. S. légua sa fortune à la Société helvétique des sciences naturelles pour créer le prix Schläfli qui récompense encore de jeunes scientifiques.

Sources et bibliographie

  • A. Mousson, «Notizen über das Leben des Herrn Dr. Alexander Schläfli von Burgdorf», in Actes SHSN, 48, 1864, 326-386
  • F.A. Leibundgut, «Die Reisen des Dr. med. Alexander Schläfli von Burgdorf», in Burgdorfer Jahrbuch, 45, 1978, 9-99 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 30.10.1832 ✝︎ 5.10.1863