de fr it

Ferdinand OttoWolf

11.10.1838 à Hagenbach (Wurtemberg), 27.6.1906 à Sion, catholique, Allemand, bourgeois d'honneur de Sion (1886). Fils de Ferdinand Wolf, directeur de l'école d'agriculture d'Ellwangen (Wurtemberg), et de Maria Anna née Bertsch. 1) 1865 Joséphine Wuilloud, fille de Xavier Wuilloud, 2) 1885 Hyéromine Jeanne Joséphine Aline Grasso, fille de Barthélemy Grasso. Collège jésuite de Feldkirch (1856). Maître de musique et d'histoire naturelle au collège de Brigue (1858), Ferdinand Otto Wolf fut maître au collège (dès 1861) et organiste de la cathédrale de Sion. Botaniste, il créa des herbiers valaisans et aménagea des jardins alpins à Sion et Zermatt. Il donna les premières descriptions de nombreuses plantes et fit paraître entre 1884 et 1888 plusieurs guides sur des régions du Valais dans L'Europe illustrée et dans son pendant allemand (Europäische Wanderbilder). Ferdinand Otto Wolf présida durant vingt ans la Murithienne, société valaisanne des sciences naturelles, et composa en 1890 l'hymne cantonal.

Sources et bibliographie

  • Universität Zürich, Zurich, Herbarien der Universität und ETH Zürich. 
  • Bulletin de la Murithienne, 34, 1906, pp. 224-240 (nécrologie avec liste des œuvres).
  • Besse, Maurice; Schinz, Hans: «Professor Ferdinand Otto Wolf, 1838-1906», in: Actes de la Société helvétique des sciences naturelles, 89, 1906, pp. CXL-CXLVII (nécrologie avec liste des œuvres).
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF

Suggestion de citation

Balmer, Heinz: "Wolf, Ferdinand Otto", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 14.04.2020, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/032107/2020-04-14/, consulté le 03.03.2021.