de fr it

Anna MagdalenaSchweizer

1751 à Zurich, 1814 à Zurich, prot., de Zurich. Fille de Hans Jakob Hess, directeur des postes, et de Regula Gessner. 1775 Johann Caspar S. (->). Adepte des Lumières et plus particulièrement de Rousseau, le couple tenait un salon où l'on rencontrait Johann Kaspar Lavater, Johann Heinrich Pestalozzi, Goethe et le duc Charles-Auguste de Saxe-Weimar. A Paris, où ils s'établirent en 1786, les S. se lièrent d'amitié avec Mirabeau. Dans leur salon se retrouvaient, avant et pendant la Révolution, des représentants des Lumières et d'un nouvel ordre social, tels le général La Fayette et l'abbé Sieyès, Madame Roland et Mary Wollstonecraft, mais aussi Nicolas Bergasse, élève de Franz Anton Mesmer. En 1812, veuve et désargentée, S. revint à Zurich où son cousin David Hess lui vint en aide.

Sources et bibliographie

  • D. Hess, Johann Caspar Schweizer und seine Gattin Anna Magdalena Hess, 1940
  • H. Lüthy, La banque protestante en France, 2, 1961, 721-722
  • U. Isler, Madame Schweizer, geb. Hess, 1982
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Anna Magdalena Hess (nom de naissance)
Magdalena Schweizer-Hess
Dates biographiques ∗︎ 1751 ✝︎ 1814