de fr it

LeoHenzirohs

22.1.1902 à Niederbuchsiten, 23.8.1984 à Olten, cath., de Niederbuchsiten, bourgeois d'honneur d'Oberbuchsiten (1962). Fils de Leo Henziross, agriculteur et buraliste postal, et de Sofia Häfeli, de Niederbuchsiten. H. changea son nom de famille en 1966. Elise Studer, de Niederbuchsiten. Etudes en autodidacte, diplôme d'électricien installateur. Bricoleur et inventeur, il fonda en 1931 une fabrique de fers à souder, de fers à repasser et de réchauds électriques à Niederbuchsiten. En 1933, l'entreprise prit le nom de Jura. La production de machines à café commença en 1937. Agrandie pendant la Deuxième Guerre mondiale, elle fut transformée en société anonyme en 1945. Elle sera reconstruite en 1953 après un incendie, sous le nom de Jura Elektroapparatefabriken Leo Henzirohs AG. La production de fers à repasser à vapeur débuta en 1955. En 1982, H. se retira du conseil d'administration. L'entreprise comptait alors 442 employés. Elle s'implanta en Allemagne (1982), puis en Autriche (1995) et aux Pays-Bas (1998). La société d'import X-Presso Inc. (Atlanta, Géorgie) fut créée en 1996 et la joint venture Jura-Capresso LLC (Closter, New York) en 2002. En 2004, Jura avait un chiffre d'affaires de 260 millions de francs et occupait 255 collaborateurs dans le monde. H. fut également député radical au Grand Conseil soleurois (1939-1957, président en 1955), tireur, gymnaste et joueur de bowling (champion suisse en 1971).

Sources et bibliographie

  • A. Fringeli, Land und Leute im Gäu, 1972
  • Oltner Tagblatt, 21.1.1972; 22.1.1977; 1.9.1984
  • Solothurner Nachrichten, 22.1.1982
  • Vaterland, 22.1.1982
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 22.1.1902 ✝︎ 23.8.1984
Indexation thématique
Economie et professions