de fr it

Franz LouisJent

10.11.1810 à Neuchâtel, 27.8.1867 à Soleure, prot., de Safenwil. Fils d'Alexander Samuel et de Philipine Bohau, de Coppet. Sophie Barbara Reinert, fille de Johann Baptist Reinert. Ecole cantonale d'Aarau, apprentissage auprès de Heinrich Remigius Sauerländer, libraire et éditeur à Aarau, formation complémentaire de deux ans à Fürth (Bavière). Gérant de la nouvelle succursale de Sauerländer à Soleure, J. la reprit en 1841, après avoir fondé avec l'imprimeur Franz Josef Amatus Gassmann la maison d'édition Jent & Gassmann (succursale à Berne en 1849). Radical, il participa aux expéditions des Corps francs. En dépit de divergences politiques, il s'intéressa comme éditeur à Jeremias Gotthelf. En créant le journal Der Bund en 1850, il réalisa, dans l'esprit du nouvel Etat fédéral, le quotidien national, libéral, mais indépendant, imaginé par le conseiller national Andreas Rudolf von Planta. Au décès de J., sa veuve lui succéda à la tête de l'imprimerie Jent & Reinert. Ses fils Gustav Adolf et Hermann Ludwig la relayèrent en 1874.

Sources et bibliographie

  • J. K. Tscharner, "Der Bund", 1875
  • «100 Jahre "Der Bund"», in Der Bund, 1.10.1950 (suppl.)
  • M. Grütter, Der Bund, 1950
  • «140 Jahre "Der Bund"», in Der Bund, 1.10.1990 (suppl.)
  • P. Schaffroth, Sturm und Drang, 1991, 233-234
  • «Der "Bund" in der Geschichte der Berner Presse», in Der Bund, 30.9.2000 (suppl.)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 10.11.1810 ✝︎ 27.8.1867

Suggestion de citation

Adolf Lang, Gustav: "Jent, Franz Louis", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 30.01.2008, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/032144/2008-01-30/, consulté le 19.01.2021.