de fr it

TraugottGeering

21.2.1859 à Bâle, 13.8.1932 à Bâle, apostolique-cath., de Bâle. Fils de Johann Jakob, chef de la communauté apostolique. 1888 Bernardine Quack. Ecoles à Bâle, études d'histoire, d'économie politique et de philosophie à Bâle, Leipzig et Berlin (1878-1882), doctorat en 1882. Précepteur à Beuggen (1876-1878), archiviste de la ville de Cologne (1885-1887), chef de la division de la statistique du commerce à la Direction générale des douanes suisses (1887-1896), premier secrétaire à plein temps de la Chambre de commerce bâloise (1896-1919), privat-docent d'économie politique à l'université de Bâle (1897). G. rédigea des monographies et des articles pour des ouvrages de référence (tel le Volkswirtschafts-Lexikon der Schweiz), pour des recueils et des revues. Auteur de Handel und Industrie der Stadt Basel (1886) et de Handel und Industrie der Schweiz unter dem Einfluss des Weltkriegs (1928), il publia avec Rudolf Hotz l'Economie politique de la Suisse (1903, 1911; 10 éditions en allemand entre 1901 et 1929). Il fut l'un des pionniers de l'histoire économique de la Suisse, mais dans ses ouvrages il a tendance à se perdre dans l'abondance des détails. Docteur honoris causa de la faculté des sciences politiques de l'université de Bâle en 1932.

Sources et bibliographie

  • F. Mangold, «Traugott Geering», in Basler Jahrbuch, 1934, 135-143
  • F. Mangold, «Traugott Geering», in RSEPS, 75, 1939, 469-479
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 21.2.1859 ✝︎ 13.8.1932