de fr it

Berau

Village d'environ 700 hab. (1990) dans la commune d'Ühlingen-Birkendorf, cercle de Waldshut (D). B. ne peut être identifié avec certitude au Perauvia, mentionné dans un acte saint-gallois du VIIIe s. Vers 1110, une communauté de nonnes fut transférée de Saint-Blaise (Forêt-Noire) à B., à la suite de la réforme clunisienne et grâce à une donation du noble Gottfried von B. Le premier bâtiment fut construit par le tailleur de pierre Bernherus de Bâle. Le couvent de Fahr sur la Limmat fut fondé en 1130 comme filiale de B. par Lütold II von Regensberg. La suzeraineté appartint d'abord à l'Alpgau puis au landgraviat de Stühlingen, l'avouerie aux barons von Eschenbach, puis par mariage aux comtes von Nellenburg, qui la vendirent en 1287 à Hermann Am Stad, de Schaffhouse; en 1478, Hans Am Stad aliéna ses droits à l'abbaye de Saint-Blaise. Philipp Emmerich von Stall, ermite, alchimiste et guérisseur, s'installa à B. vers la fin du XVIIe s. Après l'incendie de 1711, Caspar Moosbrugger construisit un ensemble de bâtiments baroques. Pendant les guerres de coalition, les religieuses de B. se réfugièrent à Zurzach et à Wislikofen. Le monastère fut sécularisé en 1807 et les bâtiments détruits par les flammes en 1846.

Sources et bibliographie

  • H. Matt-Willmatt, Berau im südlichen Schwarzwald, 1969
  • Das tausendjährige St. Blasien, cat. expo., 2 vol., 1983
Liens
Notices d'autorité
GND