de fr it

JaquelineLozeron

17.10.1910 au Locle, 24.8.1957 à Neuchâtel, prot., de Gorgier. Fille d'Edouard, ingénieur forestier, et de Marie Suzanne Belperrin. Célibataire. Auditrice à la faculté des lettres de l'université de Neuchâtel dès 1928, L. est remarquée par Max Niedermann et Arthur Piaget qui lui conseillent d'entreprendre des études régulières. Suivant parallèlement l'école supérieure de jeunes filles et l'université, elle obtient son baccalauréat puis sa licence. Historienne, elle publie de nombreux articles dans le Musée neuchâtelois (dès 1934), notamment en collaboration avec Arthur Piaget, et commence une thèse de doctorat. Son intérêt porte en particulier sur le XVe s. neuchâtelois. Surmenée par un intense labeur, elle est bientôt atteinte dans sa santé. Elle meurt après une longue maladie.

Sources et bibliographie

  • Fichier biogr., AEN
  • L. Thévenaz, «Jaqueline Lozeron», in MN, 1958, 61-64 (avec liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 17.10.1910 ✝︎ 24.8.1957