de fr it

OttoKarmin

28.3.1882 en Courlande (Russie, auj. Lettonie), 7.4.1920 à Chêne-Bougeries, athée, d'Iseltwald et Chêne-Bougeries. Fils de Frédéric, ingénieur, et d'Elise Kortschoner. Jeanne Friedländer. A Genève en 1898. Maturité (1900), études de sciences sociales à Genève, Londres, Halle et Heidelberg, doctorat (1905). Privat-docent à l'université de Genève (1904). Durant la Grande Guerre, K. est secrétaire du Bureau international de la Libre Pensée. Dans cette veine, on lui doit plusieurs publications sur la place de la religion dans la société et des contributions sur la franc-maçonnerie. Historien et biographe, il publie de nombreux articles, principalement sur la période révolutionnaire et le Premier Empire ainsi que sur François d'Ivernois. Directeur de la Revue historique de la Révolution française. De son engagement local, on retiendra son rôle pour l'érection d'un monument à Michel Servet. Rédacteur du journal Le Chênois. Membre de l'Institut national genevois.

Sources et bibliographie

  • Th. Foëx, «Otto Karmin», in Bull. de l'Inst. national genevois, 46, 1925, 61-74
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF