de fr it

Johann JakobWalser

16.9.1789 à Wolfhalden, 13.2.1855 à Hérisau, prot., de Hérisau. Fils de Johann Heinrich, pasteur, et de Katharina Barbara Hohl. 1) 1808 Maria Anna Knus(s), fille de Johann Georg, pasteur, 2) Elisabeth Hafen, fille de Kaspar. Ecole préparatoire de théologie de son père, études de théologie à Bâle (1806-1807). Pasteur à Reute (AR, 1807-1814), puis à Hérisau (1814-1855). Camérier (1830-1853), doyen (1853-1855) de l'Eglise nationale des Rhodes-Extérieures. Juge au consistoire (1842-1850). Promoteur de l'instruction publique, W. fut à l'origine d'une réforme scolaire à Hérisau (vers 1821), qui rencontra une forte résistance, de la constitution d'un fonds scolaire et de la construction d'écoles. La création d'une bibliothèque pour enseignants (1824) et la fondation d'écoles libres (1834) sont essentiellement dues à son initiative. Inspecteur scolaire cantonal (1828 et 1831), membre de la commission scolaire cantonale et de la commission de l'école cantonale des Rhodes-Extérieures. Auteur d'ouvrages sur l'enseignement et sur l'histoire de Hérisau, de sermons et de discours.

Sources et bibliographie

  • H.M. Stückelberger, Die appenzellische reformierte Pfarrerschaft, 1977, 31-32
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 16.9.1789 ✝︎ 13.2.1855
Indexation thématique
Religion (protestantisme)