de fr it

Maria Goswina vonBerlepsch

25.9.1845 à Erfurt (D), 9.4.1916 à Vienne, prot., de Valendas et Zurich. Fille de Hermann Alexander, venu en Suisse en 1848, libraire, éditeur, militant libéral, de Göttingen-Witzenhausen, et de Teresia Antonia Mayr. Sœur de Hans Karl Eduard (->). B. vécut à Saint-Gall, à Zurich de 1860 à la mort de son père en 1883, puis à Vienne où elle accompagna sa mère et se mit à écrire. Dans ses recueils de nouvelles Heimat (1899), Rosen im Schnee (1905), Heimatscholle (1914), elle évoque, avec un humour subtil et un don d'observation pénétrant, la Suisse urbaine ou campagnarde. Ailleurs, B. prend pour thèmes la bourgeoisie viennoise, la grande ville ou le milieu des artistes, par exemple dans Thalia in der Sommerfrische (1892) ou dans Mann und Weib (1898). Son récit Episode (1904), qui se passe à Zurich, valut à B. la bourgeoisie d'honneur de cette ville (1905), en hommage à ses activités littéraires. Son roman Befreiung (1907), qui raconte les difficultés qu'une femme rencontre dans sa carrière d'écrivain, fut accueilli en Autriche comme son œuvre la plus accomplie, alors qu'en Suisse on en critiquait le côté émancipé. Plusieurs des nombreux titres de B. ont connu de multiples éditions, notamment dans la collection Gute Schriften.

Sources et bibliographie

  • «Aus meiner Kindheit», in Schweizer Heim-Kalender, 1912, 87-91
  • Fonds, BV Winterthour
  • K. Gachnang, «Maria Goswina von Berlepsch», in Helvetia, 25, 1902, 417-424, 455-458
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 25.9.1845 ✝︎ 9.4.1916