de fr it

NinaCamenisch

23.4.1826 (Anna Katharina) à Sarn, 13.10.1912 à Sarn, prot., de Sarn. Fille de Johann Anton, paysan, landamman et juge, et d'Ursula Buchli. Célibataire. Sa mère étant de faible santé, C. grandit chez ses grands-parents maternels à Versam. Son grand-père, ancien officier de l'armée sarde, éveilla son intérêt pour l'histoire, les pays lointains et plus particulièrement pour la littérature grecque. Après une année au pensionnat de jeunes filles de La Neuveville, elle revint travailler au domaine de ses parents et se mit à écrire des poèmes et des récits et à correspondre avec des lettrés. En 1856, Otto Carisch publia ses Gedichte eines bündnerischen Landmädchens, sans nom d'auteur. D'autres livres suivirent, dont un volume de poésies écrites en collaboration avec son frère aveugle Georg. Rendue attentive aux légendes populaires par Placidus Plattner, C. interrogea les habitants du pays et établit un recueil de contes, chansons, proverbes et comptines, que Plattner retravailla en vue de leur publication. Le texte original ne parut qu'en 1987.

Sources et bibliographie

  • U. Brunold-Bigler, éd., Die Sagensammlung der Dichterin Nina Camenisch von Sarn, 1987 (éd. commentée)
  • D. Stump et al., Deutschsprachige Schriftstellerinnen in der Schweiz, 1700-1945, 1994, 54 (liste des œuvres)
Liens
Autres liens
e-LIR
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 23.4.1826 ✝︎ 13.10.1912