de fr it

MariaDutli-Rutishauser

26.11.1903 à Obersommeri (auj. Sommeri), 9.9.1995 à Münsterlingen, cath., d'Oberbüren (SG). Fille d'Andreas Ferdinand Rutishauser, président de commune, agriculteur et officier, et de Maria Katharina Forster. 1927 Josef Ulrich Dutli (changement de nom en 1986), fondé de pouvoir, fils d'Albert Dudli. Ecole à Obersommeri et Ingenbohl. Mère de six enfants, D. s'établit à Steckborn et travailla à la radio et pour diverses publications (Meyers Modeblatt, entre autres). Son premier roman, Der schwarze Tod, parut en 1930 et fut suivi d'ouvrages populaires régionalistes, d'inspiration patriotique (par exemple sur Nicolas de Flue, Der Hüter des Vaterlandes, 1935, traduit sous le titre Le protecteur de la patrie, 1937). Après 1945, elle aborda d'autres thèmes (Briefe aus der Zelle, 1956; Unterwegs zu Moscheen und Steppen, 1960) et fut l'auteur de pièces radiophoniques et de livres pour la jeunesse. L'œuvre de D., dont plus de trente-cinq ouvrages ont été traduits, est imprégnée d'une vision chrétienne et traditionnelle du monde.

Sources et bibliographie

  • D. Stump et al., Deutschsprachige Schriftstellerinnen in der Schweiz, 1700-1945, 1994, 59-60 (liste des œuvres)
  • NZZ, 12.9.1995
  • St. Galler Tagblatt, 26.11.2003
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Maria Dutli (nom de mariage)
Maria Rutishauser (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 26.11.1903 ✝︎ 9.9.1995