de fr it

JulianeEngell-Günther

3.8.1819 à Sülze (Mecklembourg), 24.9.1910 à Bâle, prot., du grand duché de Mecklembourg-Schwerin. Fille de Wilhelm. Hermann August Gustav Günther, ingénieur. Institutrice. De 1849 à 1858, E. séjourna au Brésil avec son mari et dirigea une maison d'éducation. Par la suite, elle vécut en Angleterre, en France, en Allemagne et en Suisse, travailla comme rédactrice en chef de Bazar (1872-1877) et dans une institution pédagogique internationale pour garçons à Zurich (1883-1889). Elle publia sous les noms de Juliane Engell-Günther, Juliane Günther, Luminica et Freifrau von X (baronne de X) des essais politiques, notamment sur le statut de la femme (dont Die Lösung der sozialen Frage durch die Frau, 1872), des récits (Brasilianische Novellen, 1890) et des légendes (Schweizersagen, 1895). Elle revendiqua à diverses reprises l'égalité juridique et économique entre les hommes et les femmes.

Sources et bibliographie

  • Kosch, Deutsches Literatur-Lex., 312
  • D. Stump et al., Deutschsprachige Schriftstellerinnen in der Schweiz, 1700-1945, 1994, 63 (liste des œuvres)
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Juliane Engell (nom de naissance)
Juliane Günther (nom de mariage)
Luminica Freifrau von X (pseudonyme)
Dates biographiques ∗︎ 3.8.1819 ✝︎ 24.9.1910

Suggestion de citation

Stump, Doris: "Engell-Günther, Juliane", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 24.10.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/032286/2005-10-24/, consulté le 29.11.2020.