de fr it

Johann UlrichGeilinger

28.2.1773 à Winterthour, 24.12.1829 à Winterthour, prot., de Winterthour. Fils de Hans Heinrich, teinturier. 1797 Anna Barbara Künzli, de Winterthour. Avec son frère Johannes (1784-1844), G. reprit l'entreprise paternelle, soit la teinturerie et l'usine d'impression en bleu installées au lieudit zur Arch, qu'il remplaça par un nouveau bâtiment (1814). Il fut le premier à Winterthour à opter pour l'impression en rouge de Turquie: il créa sous la forme d'une filiale à Töss une teinturerie de ce type pour le fil (1809), puis une autre pour les tissus (1819). Dans ses usines de Töss, qui comprenaient également une usine d'impression en indigo créée en 1815, G. occupait une centaine d'ouvriers. Sous son fils Heinrich (1805-1862), la teinturerie en rouge de Töss fut abandonnée (1844), alors que la teinturerie en bleu et l'usine d'impression d'indiennes au lieudit zur Arch se maintinrent jusqu'en 1892.

Sources et bibliographie

  • K. Sulzer, «Türkischrot - eine verschwundene Industrie», in ZTb 1994, 1993, 199-204
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 28.2.1773 ✝︎ 24.12.1829
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Müller, Ueli: "Geilinger, Johann Ulrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 20.05.2005, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/032308/2005-05-20/, consulté le 26.11.2020.