de fr it

HeinrichZeller

6.11.1746 à Zurich, 25.7.1795 à Zurich, prot., de Zurich. Fils de Jakob Christoph, horloger, et d'Anna Catharina Rosenstock. 1772 Anna Barbara Meyer, fille de Johannes, maçon. Z. se forma auprès de son oncle Hans Ulrich Z. (1720-1764) qui dirigeait, au Bierhaus du Niederdorf, une teinturerie détenue par la famille depuis le XVIIe s. Dans les années 1760, en séjour de formation à Nîmes, il se familiarisa avec les procédés de la teinture au rouge turc. En 1784, associé à son frère Rudolf (->), il acheta dans le Drahtschmidli, à Unterstrass, un terrain sur lequel il construisit, outre une maison d'habitation, la première teinturerie zurichoise de filés au rouge turc; son frère en assuma la direction. Lui-même poursuivit l'exploitation de l'entreprise installée dans le Bierhaus. Figure de proue des artisans teinturiers, pionnier de la teinture au rouge turc en Suisse. Dès 1791, il fut membre du Grand Conseil de Zurich en tant que l'un des douze représentants (Zwölfer) de la corporation de la Balance.

Sources et bibliographie

  • K. Sulzer, «Türkischrot - eine verschwundene Industrie», in ZTb 1994, 1993, 173-247, surtout 178-179
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Appartenance familiale
Dates biographiques ∗︎ 6.11.1746 ✝︎ 25.7.1795
Indexation thématique
Economie et professions

Suggestion de citation

Baertschi, Christian: "Zeller, Heinrich", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 05.02.2014, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/032368/2014-02-05/, consulté le 05.12.2020.