de fr it

JacobZürrer

20.4.1805 à Hausen am Albis, 16.6.1870 à Hausen, prot., de Maschwanden, de Hausen (1807), ainsi que de Maschwanden (à nouveau, 1853). Fils de Hans Jakob, garçon meunier, et d'Anna Huber. 1830 Anna Ziegler, fille de David, chaudronnier. Orphelin en 1811, Z. fut recueilli par Johannes Hägi, tailleur. Scolarité à l'institut Stapfer à Horgen (1815-1817) et à Courtelary (1817-1819), formation commerciale dès 1820 dans la maison de commerce Jac. Ziegler et Cie à Winterthour. De retour à Hausen en 1825, Z. créa une entreprise de tissage de la soie à domicile qui occupa bientôt entre 600 et 700 personnes. En 1843, il fit construire un grand immeuble commercial et locatif. Il présenta ses soieries aux Expositions universelles de Londres (1851) et Paris (1855). Président du tribunal de cercle de Hausen (1835-1839). Député radical au Grand Conseil zurichois (1835-1839 et 1842-1870). Il milita pour la construction de la ligne ferroviaire Zurich-Zoug, à travers le district de Knonau. La firme Weisbrod-Zürrer SA, issue de la fabrique de soie, existe encore, mais a arrêté la production à Hausen en 2011.

Sources et bibliographie

  • M. Weisbrod-Bühler, Die Seidenwaage, 1962, 56-157
  • 175 Jahre Weisbrod-Zürrer, [2000]
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.4.1805 ✝︎ 16.6.1870
Indexation thématique
Economie et professions