de fr it

Beder

Famille d'artisans originaire de Steisslingen près de Singen (Bade), reçue à la bourgeoisie d'Enge (auj. Zurich) en 1649. Hans Jakob (1800-1876) créa en 1840 à Neumünster (auj. Zurich), avec Johann Caspar Bleuler et d'autres, une retorderie de soie, nommée de 1852 à 1868 J. Beder & Comp. Il en devint seul propriétaire en 1858. Son fils Jakob Caspar (1841-1921) entra dans l'entreprise, dont il devint fondé de pouvoir en 1866, et dirigea de 1868 à 1903, associé avec son beau-père Johann Jakob Kern, la maison Beder, Kern & Co. Il fut de 1882 à 1885 le premier président de l'Association suisse des retordeurs de soie. La famille s'éteignit dans les mâles avec Robert (->). La retorderie fut une des premières en Suisse à fabriquer mécaniquement de la soie trame, de l'organsa et surtout de la soie à coudre. Elle s'agrandit en 1846 et 1851. Les B. exploitèrent aussi une teinturerie de 1852 à 1875 et dès 1879 des ateliers de dévidage et de nettoyage de la soie grège à Hinwil et Volketswil. Les principaux débouchés étaient l'Autriche et la Saxe. L'entreprise employa jusqu'à 200 personnes, mais perdit de son importance, comme l'ensemble de la branche, en raison de l'apparition de nouvelles méthodes de production, de barrières douanières et de la concurrence des pays à bas salaires. A partir de 1903, l'exploitation se poursuivit sous la raison sociale C.A. Burckhardt & Co.

Sources et bibliographie

  • Chronik der Kirchgemeinde Neumünster, 1889, 609-610