de fr it

JérômeBolsec

vers 1520 à Paris, 1584 . Carme à Paris, réformé dès 1545, B. s'exile à Ferrare, y étudie la médecine. Vers 1550, il pratique à Veigy en Savoie, territoire bernois. Emprisonné en octobre 1551 pour avoir attaqué publiquement la doctrine de Calvin sur la prédestination, il est banni de Genève en décembre, malgré les avis mitigés des Eglises de Bâle, Berne et Zurich. Médecin à Thonon, il en est chassé par Berne en 1555, retourne en France. D'avril à décembre 1563, il est à Lausanne qu'il doit quitter après l'intervention de Théodore de Bèze. Reconverti au catholicisme avant 1570, B. compose des biographies venimeuses de Calvin (1577) et de Bèze (1582), qui ont longtemps nourri la polémique catholique. Ses attaques ont contraint Calvin à durcir sa doctrine de la prédestination.

Sources et bibliographie

  • «Procès de Jérôme Bolsec», in Registres de la Compagnie des pasteurs, 1, 1964, 80-131
  • F. Pfeilschifter, Das Calvinbild bei Bolsec und sein Fortwirken im französischen Katholizismus bis ins 20. Jahrhundert, 1983
  • P. Holtrop, The Bolsec Controversy on Predestination from 1551-1555, 1993
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF