de fr it

PietroMonod

1586 à Bonneville (Haute-Savoie), 31.3.1644 au fort de Miolans (Savoie), cath., de Bonneville. Fils de Giorgio, sénateur, et de Nicoletta (Nicolina) Pobel. Novice chez les jésuites en 1603. Professeur de rhétorique et de philosophie, M. fut le confesseur du duc de Savoie Victor-Amédée Ier, puis de sa femme la régente Christine de France à qui il conseilla de résister aux exigences de Richelieu, ce qui lui valut l'inimitié du cardinal et son emprisonnement à Miolans. Diplomate et historiographe de la maison de Savoie, on lui attribue un ouvrage sur les débuts de la Réforme à Genève, une Histoire des évêques de Genève et L'extirpation de la Rébellion ou déclaration des motifs que le Roy a d'abandonner la protection de Genève (1622).

Sources et bibliographie

  • F. Rabut, A. Dufour, Le père Monod et le cardinal de Richelieu, 1878
  • C. Sommervogel, éd., Bibl. de la Compagnie de Jésus, 5, 1894, 1219-1222
  • D. Valle, Il Padre Pietro Monod della Compagnia di Gesù, 1910
  • F. Strobel, Schweizer Jesuitenlexikon, ms., 1986, 366
Liens
Notices d'autorité
GND
En bref
Dates biographiques ∗︎ 1586 ✝︎ 31.3.1644