de fr it

FranzFassbind

7.3.1919 à Unteriberg, 9.7.2003 à Adliswil, cath., de Schwytz. Fils de Bernardin, journaliste et fonctionnaire. Trudi Schmucki. Ecole du couvent d'Einsiedeln (1931), collège des jésuites de Feldkirch (1934), études de musique au conservatoire de Zurich (avec Volkmar Andreae et Paul Müller) et de langue et littérature allemandes à l'université de la même ville. F. fit ses débuts comme poète en 1937 et comme romancier en 1941. Ce qui lui valut le succès furent surtout ses pièces radiophoniques pour Radio Beromünster, ainsi que ses nombreuses contributions pour la radio, des journaux et des revues. Membre de différentes associations professionnelles suisses et internationales. F. fut un représentant protéiforme de la littérature chrétienne, entretenant des relations profondes bien que critiques avec l'Eglise catholique. Sa contribution à la littérature moderne (à travers la poésie, les récits, les essais et la théorie des médias) est unique par la tension entre l'habileté formelle et le "complexe suisse alémanique en matière de langue". F. reçut de nombreux prix.

Sources et bibliographie

  • Werkausgabe in zwölf Bänden, éd. P. Wild, 1988-1997
  • KLG, 1994
  • F. Schläpfer, Aus Pflicht zur Leidenschaft, 1997
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 7.3.1919 ✝︎ 9.7.2003
Indexation thématique
Arts et littérature / Littérature