de fr it

MargrithBigler-Eggenberger

Portrait de Margrith Bigler-Eggenberger. Photographie du début des années 1970 (KEYSTONE, image 367025105).
Portrait de Margrith Bigler-Eggenberger. Photographie du début des années 1970 (KEYSTONE, image 367025105).

14.3.1933 à Henau (Uzwil), protestante, de Köniz. Fille de Mathias Eggenberger, conseiller d'Etat, conseiller national et aux Etats, et de Wilhelmina née Naef. Kurt Bigler, professeur à l'école normale, membre du conseil de l'Université de Saint-Gall. Après des études à Genève et à Zurich, Margrith Bigler-Eggenberger obtint un doctorat en l'un et l'autre droits à Zurich, puis un brevet d'avocate à Saint-Gall en 1961. Elle travailla ensuite comme avocate à Bienne et Saint-Gall. Juge au tribunal saint-gallois des assurances dès 1966, elle donna dès l'année suivante des cours du soir à la Haute école de Saint-Gall, où elle fut nommée chargée de cours en droit des assurances sociales en 1974. Membre du Parti socialiste (PS), Margrith Bigler-Eggenberger fut la première femme siégeant au Tribunal fédéral, comme suppléante dès 1972, puis juge de 1974 à 1994. Très engagée sur le plan social, elle lutta pour l'égalité des chances et des droits. Elle reçut le titre de docteure honoris causa de la Haute école de Saint-Gall en 1994.

Sources et bibliographie

  • Klett, Kathrin; Yersin, Danielle (éd.): L'égalité entre hommes et femmes – und mandat politique pour le législateur. Festschrift für Margrith Bigler-Eggenberger, 1993 (avec liste des œuvres).
Complété par la rédaction
  • «Margrith Bigler-Eggenberger. Erste Bundesrichterin – mit Sensibilität für Gleichstellung und soziale Gerechtigkeit», in: Schmid, Denise (éd.): Jeder Frau ihre Stimme. 50 Jahre Schweizer Frauengeschichte 1971-2021, 2020, pp. 72-79.
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Variante(s)
Margrith Bigler (nom de mariage)
Margrith Eggenberger (nom de naissance)
Dates biographiques ∗︎ 14.3.1933

Suggestion de citation

Soliva, Claudio: "Bigler-Eggenberger, Margrith", in: Dictionnaire historique de la Suisse (DHS), version du 27.05.2021, traduit de l’allemand. Online: https://hls-dhs-dss.ch/fr/articles/032482/2021-05-27/, consulté le 24.09.2021.