de fr it

Baltersweil

Localité de la commune de Dettighofen (D), village d'env. 300 habitants (1990). Il n'est pas sûr que B. soit, comme on l'a supposé, le Wolvenesriuthi donné à l'abbaye de Rheinau par Louis le Germanique en 858. La première mention certaine (1258 Paltsbuihl) figure dans un acte d'échange de biens entre le prêtre séculier de Schwarza (ancien nom de Paradies) et le couvent de Paradies. B., qui fit partie du landgraviat du Klettgau jusqu'en 1806, apparaît dès 1330 environ dans les registres de l'abbaye de Rheinau, qui y possédait deux domaines, dont une mayorie. D'abord filiale d'Erzingen (D, incorporé à Rheinau en 1437), B. fut érigé en paroisse en 1515. Au XVe s., la basse justice appartenait aux Fulach. En 1513, Hans Wilhelm von Fulach vendit sa part au landgrave Rudolf von Sulz. Pendant la guerre de Trente Ans, en 1635, de nombreux habitants de B. se réfugièrent à Rheinau. L'église fut reconstruite en 1729, sous l'abbé Gerold Zurlauben, par Johann Michael Beer von Blaichten. Les liens de la paroisse avec Rheinau furent supprimés dès 1803, et définitivement en 1805 (traité de Presbourg). En 1806, B. passa au nouveau grand-duché de Bade (D). Après l'échec de la révolution badoise, une grande partie des démocrates traversèrent B. pour se réfugier en Suisse en 1849.

Sources et bibliographie

  • HS, III/1; V/1
  • H. Matt-Willmatt, Dettighofen (Baltersweil, Berwangen), 1992
Liens
Notices d'autorité
GND