de fr it

AugustKurer

Photographie sur montage dessiné parue à son décès dans La Patrie suisse, 1927, no 877 (Bibliothèque de Genève, Archives A. & G. Zimmermann).
Photographie sur montage dessiné parue à son décès dans La Patrie suisse, 1927, no 877 (Bibliothèque de Genève, Archives A. & G. Zimmermann).

20.12.1873 à Oberbüren (SG), 22.1.1927 à San Remo (Ligurie), cath., de Berneck. Fils de Johann Jakob, instituteur. 1901 Maria Sara Klingler, fille de Franz, meunier, de Gossau (SG). Avocat à Gossau et Saint-Gall. Installé à Olten de 1911 à 1923, K. y fut secrétaire de l'Association des arts et métiers du canton de Soleure, de celle des épiciers suisses et de l'Union suisse du service d'escompte (1912). Il fonda, puis dirigea (1916) l'Association suisse des classes moyennes commerçantes, fut directeur de la Centrale suisse des graisses (1918-1919). Membre du conseil de banque de la Banque cantonale de Soleure (1915-1926), cofondateur des éditions Otto Walter (1916, administrateur 1921-1927), K. siégea au comité directeur de la Fédération ouvrière suisse chrétienne-sociale et au comité central de l'Association populaire catholique suisse (1919). Devenu directeur de la Société suisse des hôteliers (1920), il dut déménager à Bâle en 1923. Député conservateur catholique au Grand Conseil soleurois (1912-1923), au Conseil national (1917-1919 et 1922-1925) et au Grand Conseil bâlois (1923-1927), marqué par l'idéal chrétien-social, K. fut un défenseur clairvoyant des classes moyennes.

Sources et bibliographie

  • Gruner, L'Assemblée, 1, 425
  • P. Walliser, Der Kampf um demokratische Rechte im Kanton Solothurn, 1986
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 20.12.1873 ✝︎ 22.1.1927