de fr it

Viktor vonGibelin

29.1.1771 à Soleure, 3.9.1853 à Soleure, cath., de Soleure. Fils de Heinrich Daniel, officier au service étranger et trésorier, et de Maria Anna Ludovica von Roll. 1) 1797 Elisabeth Vigier von Steinbrugg, fille de Bonaventura, officier au service étranger et membre du Petit Conseil (Altrat), 2) 1802 Maria Cleophe von Sury d'Aspremont, fille d'Amanz, membre du Petit Conseil (Jungrat). Gymnase à Soleure (1783-1786). Sous-lieutenant au régiment suisse Salis-Samedan au service de France (1786), sous-lieutenant de la compagnie Besenval de la Garde suisse (1789), sous-aide-major (1792), G. participa à la défense des Tuileries le 10 août 1792. Major, commandant d'une compagnie soleuroise (1794-1798), représentant de la résistance à l'Helvétique à Soleure (1798-1802). Député au Grand Conseil (1803-1839), juge à la haute cour d'appel (1803-1804). Commandant du 2e bataillon de renfort durant la guerre de Bocken avec le grade de lieutenant-colonel fédéral (1804). Membre du Petit Conseil (1804-1831), membre du Conseil de guerre et major de la ville (1804-1814), inspecteur général des troupes soleuroises (1807-1814). Délégué à la Diète (1808 et 1811), membre du Conseil constitutionnel (commission du Petit Conseil appelée aussi Conseil d'Etat, 1812-1814), préfet de Kriegstetten (1813-1821), membre des conseils de l'Eglise et d'éducation (1814-1831). Chevalier de l'ordre de Saint-Louis (1817). Auteur d'écrits autobiographiques.

Sources et bibliographie

  • J. Amiet, Chevalier Victor von Gibelin, 1866
  • L. Altermatt, Der Kanton Solothurn in der Mediationszeit 1803-1813, 1929, 227-228
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ≈︎ 29.1.1771 ✝︎ 3.9.1853