de fr it

FridolinSchneider

26.9.1823 à Herznach, 3.1.1899 à Aarau, cath., de Herznach. Fils de Fridolin et de Margaretha Deiss. Amalie Mösch. Etudes de droit à Innsbruck et Vienne. Précepteur. Brevet d'avocat (1851). Avocat dans les districts de Rheinfelden, Zurzach et Laufenburg. Juge et vice-président du tribunal de district de Laufenburg (1853-1856), greffier (1856-1858) et président (1858-1860) du tribunal de district d'Aarau, greffier (1860-1864), puis juge (1864-1899, président de 1887 à 1891) du tribunal cantonal. Conseiller national radical (1866-1869). S. s'engagea en faveur d'une justice humaine dans les causes criminelles. Il publia les arrêts du tribunal cantonal argovien en matière de droit civil (2 vol., 1872-1901).

Sources et bibliographie

  • BLAG, 690-691
  • Gruner, L'Assemblée, 1, 670-671
Liens
Notices d'autorité
GND
VIAF
En bref
Dates biographiques ∗︎ 26.9.1823 ✝︎ 3.1.1899